Où partir en train en Europe ?

le fameux train d'harry potter à vapeur rouge sur l'aqueduc

Le voyage en train c’est plus qu’un déplacement c’est une aventure à part entière. Un moment qui fait partie intégrante du voyage. C’est l’occasion de se laisser porter, de profiter du paysage. Nous l’avons délaissé depuis quelques années, aujourd’hui Marie, qui a écrit cet article, vous donne des pistes pour vous le réapproprier quand c’est possible.

 Il y a quelques temps, nous vous parlions du voyage en avion et de son impact écologique. S’il est difficile de ne pas prendre l’avion pour les longs déplacements, il est facile de remplacer les vols intérieurs par d’autres alternatives comme, notamment, le train. Si l’on pense souvent à utiliser le train pour les déplacements au sein même d’un pays, nous avons tendance à privilégier encore l’avion ou la voiture sur des distances plus longues.
Et pourtant, de nombreux pays européens ont investi pour le développement des lignes ferroviaires à travers le continent, permettant ainsi de développer l’accessibilité d’une grande partie du territoire à tous.
Aujourd’hui, nous voulions vous présenter les possibilités pour voyager à travers l’Europe en train.

  1. Le train, un moyen de transport écologique ?
  2. Le train de nuit, l’avenir des voyages ?
  3. Où acheter ses billets train pour l’Europe ?
  4. Les bons plans pour acheter vos billets de train
  5. Le futur du train en France, l’ouverture à la concurrence

Le train, un moyen de transport écologique ?

Lorsque l’on parle de l’impact écologique d’un voyage, on parle de l’empreinte CO2 de celui-ci. Cela représente la quantité de gaz à effet de serre émise par le moyen de transport du fait de sa consommation d’énergie. Le principal gaz à effet de serre est le Dioxyde de Carbone, couplé avec d’autres gaz (le méthane et les oxydes nitreux). C’est leur quantité émise qui est mesurée et exprimée en CO2equivalent (ou CO2e). Les gaz à effet de serre sont principalement émis par la combustion d’énergies fossiles.
Dans le cas d’un voyage en train, la quantité de CO2e est calculée par le nombre de kilomètres parcourus multiplié par la quantité moyenne de CO2e émise par un voyageur. L’empreinte CO2e du trajet est exprimée en gramme de CO2e par voyageur pour un kilomètre :

Gramme de CO2e/voyageur.km

En 2019, en France, les trains ont transporté 102, 2 millions de passagers sur plus de 43 milliards de kilomètres cumulés. Si on fait le comparatif avec les trajets équivalents en voiture, cette utilisation du transport ferroviaire a permis d’économiser 2,1 tonnes d’émissions de CO2e. En moyenne, un voyageur privilégiant le train à la voiture produirait 30 fois moins de gaz à effet de serre. L’écart est encore plus important avec un voyage en avion. Par exemple, sur la distance Paris-Amsterdam, l’empreinte écologique d’un utilisateur prenant le train est d’environ 12 kg CO2e/Km contre 242 Kg CO2e/Km pour l’avion.
Si le train n’est pas parfait, il est cependant actuellement le moyen de transport motorisé le plus écologique.

Le train de nuit, l’avenir des voyages ?

Le train de nuit était historiquement très implanté en France et en Europe. Mais à partir des années 90, malheureusement de nombreuses lignes ont été supprimées car elles comptabilisaient de moins en moins de voyageurs. En effet, ceux-ci se tournaint vers l’avion qui présentait un gain de temps important. Cependant, comme nous allons l’évoquer un peu plus bas, de nombreux pays aujourd’hui investissent à nouveau dans les lignes de train de nuit. L’objectif est de permette aux voyageurs de parcourir des distances importantes tout en minimisant leur impact écologique.

Tout d’abord, quelques chiffres

Le train de nuit en Europe c’est :

  • 20 : le nombre de pays desservis actuellement
  • 10 : le nombre de compagnies européennes prêtes à vous faire voyager de nuit
  • 19 euros : le prix des premiers billets
  • 60 : le nombre de lignes qui existaient historiquement en France
  • 2 : le nombre de lignes de train de nuit encore gérer par la SNCF
  • 4,7 millions d’euros : le budget débloqué par la Suède pour relancer les trains de nuit
  • 170 millions d’euros : l’investissement de la compagnie Caledonian Sleeper, pour effectuer des aménagements sur le territoire écossais.

Pourquoi voyager en train de nuit ?

Si le train de nuit était voué à disparaître, pourquoi devrions-nous le reprendre aujourd’hui ?

  • Ecologique : Tout d’abord, comme nous l’avons vu précédemment, l’impact écologique du train est très faible. Dans une démarche de tourisme vert, il est donc préférable de le privilégier quand nous en avons la possibilité.
  • Economique : Un trajet en train de nuit n’est pas forcément plus cher qu’un trajet classique. Il permet même de remplacer une nuit d’hôtel. De plus, il faut savoir que les places en sièges inclinés sont plus économiques que les wagon couchettes.
  • Sécurisant : Certains trains  ont des wagons exclusivement réservés aux femmes comme les Intercités de la SNCF ou les trains de Thello. Cette option n’est pas obligatoire mais elle est proposée au moment de la réservation.
  • Confortable : Voyager en train de nuit assure un certain confort grâce aux couchettes dont de nombreux trains sont équipés.
Photo d'une cabine couchette avec 2 lit superposés dans un train de nuit en Thailande

En dehors de ces avantages, les voyageurs ayant pris un train de nuit décrivent surtout une expérience unique. Imaginez-vous vous endormir le soir à Paris et découvrir les Pyrénées enneigés à votre réveil ou un nouveau pays à votre fenêtre.

Les compagnies à travers l’Europe

Le plus difficile pour partir en train de nuit est de trouver la compagnie qui propose ce voyage. En effet, un train peut passer par un pays mais peut ne pas être gérer par la compagnie présente dans celui-ci. Par exemple, le train de nuit Paris-Venise n’est pas trouvable sur le site de la SNCF parce qu’il est géré par la compagnie Thello.
En prenant du temps pour chercher sur internet, on finit toujours par dénicher ce que l’on trouve. Et, pour vous faire gagner un peu de temps, nous vous avons recensé les compagnies principalement implantées en Europe et les pays dans lesquels elles sont situées.

CompagniePays
SNCFFrance
RenfeEspagne et Portugal
TrenitaliaItalie
ItaloItalie
ThelloFrance et Italie
EuronightEurope de l’Est (Hongrie, République-Tchèque, Russie)
ÖBBEurope du Nord
Deutsche BahnEurope du Nord
Caledonian SleeperEcosse et pays limitrophe
Russian RailwaysRussie

Où partir en train de nuit depuis Paris ?

Bien souvent, on se tourne vers la voiture ou l’avion parce qu’on ignore l’existence de certains trains. Il existe plus de lignes de train de nuit que l’on pourrait le penser. Pour illustrer cela, nous avions envie de vous montrer les différents trains de nuit au départ de Paris actuellement :

  • Briançon (Hautes-Alpes) avec SNCF
  • Occitanie (Cahors, Albi, Ax les Thermes, Argeles) avec SNCF
  • Italie (Milan et Venise) avec Thello
  • Moscou (en passant par Berlin et Varsovie) avec SNCF ou Russian Railways
  • Brest (Bretagne) euros avec SNCF (Attention : TGV non étiqueté train de nuit, pas de couchette, seulement des sièges inclinables et seulement le dimanche soir)

Les engagements pour le futur

Fin 2020, 4 compagnies (la SNCF, la Deutsche Bahn allemande, les chemins de fers fédéraux suisses, et la compagnie ÖBB autrichienne) se sont engagées à ouvrir 26 lignes de train de nuit d’ici 2024. Les premières devraient ouvrir dès décembre 2021 avec notamment la ligne Paris-Munich-Vienne. Leur objectif principal est de développer un moyen de transport

  • durable
  • accessible à tous les budgets
  • permettant aux européens de découvrir le continent.

La France n’est pas en reste puisque le 31 janvier 2021, le ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a présenté le projet de développement des trains de nuit sur le territoire français. L’objectif est d’avoir une dizaine de lignes en circulation d’ici 2030. Deux lignes devraient voir le jour avant 2022 au départ de Paris. L’une vers Nice, la deuxième en direction de Tarbes.

Estimation des futurs lignes de trains de nuit par Mobilettre

Où acheter ses billets train pour l’Europe ?

Quand on a décidé où l’on voulait partir et comment on souhaitait s’y rendre, il n’est pas toujours facile de trouver où réserver son billet. Lorsque l’on part à l’étranger, le plus difficile est de trouver la compagnie s’occupant de la ligne que l’on souhaite emprunter. Pour les trains de nuit vous pouvez vous référer à la liste ci-dessus. Cependant pour les trains de jour la liste est longue je vous invite donc à consulter les compagnies européennes ici. Le plus simple est toujours de réserver directement auprès de la compagnie. Sur le site Oui.Sncf vous aurez néanmoins l’opportunité de réserver vos billets Eurostar (pour aller à Londres) ou Thalys (Belgique, Pays-Bas).

Les bons plans pour acheter vos billets de train

Il existe quelques astuces pour réduire la note et/ou vous faire gagner du temps. Les voici :

Acheter moins cher avec la SNCF 

Saviez-vous qu’il était possible d’économiser lorsque l’on achète ses billets avec la SNCF ?

  • Ce n’est pas toujours possible mais lorsque l’on peut prévoir ses vacances à l’avance, cela peut avoir des répercussion importante sur le budget de notre voyage. La SNCF ouvre ses ventes de billet 4 mois avant la date du voyage. En réservant à ce moment-là, il est possible d’acheter le ticket jusqu’à -50% du prix de vente de dernière minute.
  • En étant flexible sur les horaires souhaités, en ayant la possibilité de voyager en heure creuse, il est également possible de pratiquer des économies importantes.
  • Si vous voyagez régulièrement, la SNCF propose de nombreux abonnements et plusieurs cartes de réduction qui vous permettront rapidement de payer moins cher vos trajets.

Interrail eurail

Nous n’avons pas toujours le temps de chercher les différentes compagnies de trains pour réussir à réserver les bons billets pour partir en voyage. Interrail eurail vous propose de s’occuper de toutes ces recherches.
Il s’agit d’une compagnie fondée en 1972 proposant des ventes de billets permettant de voyager dans plusieurs pays à travers l’Europe. Ils ont obtenu le Prix des lecteurs National Geographic Traveller 2019 catégorie ferroviaire.
Ils proposent plusieurs pass au choix allant de l’abonnement pour un pays unique à un pass complet permettant de voyager en illimiter à travers 33 pays. Si cela semble très avantageux, il faut savoir cependant qu’il peut parfois y avoir des frais supplémentaires pour les lignes à grande vitesse ou les trains de nuit.
Ils ont une application mobile à disposition des voyageurs pour aider à planifier plus facilement son itinéraire.
Si utiliser Interrail eurail est un confort pour les voyageurs car on gagne du temps au moment de la réservation, il faut savoir cependant que ce n’est pas forcément le plus économique. Comme dit plus haut, il y aura parfois des frais supplémentaires à prévoir sur certains voyages. Et il y a un coût de service pour les frais administratifs de 2 euros par personne et par train.

Le futur du train en France, l’ouverture à la concurrence

En 2020, l’Etat français a pris la décision d’ouvrir le marché ferroviaire à d’autres acteurs que le service public. Ainsi, Rail Coop a vu le jour.
Rail Coop est un projet ayant pour but de développer la mobilité ferroviaire en France en mettant en relation les citoyens et les professionnels du secteurs. Leur but est de développer une offre de transport innovante adaptée à tous et surtout aux besoins de tous les territoires.
En effet, selon Rail coop, 90% des français résident à moins de 10 km d’une gare mais en France, 30% des gares existantes sont non-desservies. En dehors de développer de nouvelles lignes, leur but premier est d’exploiter ce qui est déjà existant. Ils ont pour objectifs de faire rouler leurs premiers trains en 2022 sur la ligne Bordeaux-Lyon.
Sans subventions publiques, Rail Coop existe grâce à ses sociétaires. 32 lors de sa création, ils sont aujourd’hui plus de 7000. En plus d’être un soutien financier pour le projets, ces sociétaires ont également la possibilité de prendre par à des cercles de réflexion sur les projets de Rail Coop.

Négligé au détriment d’autres moyens de transport ces derniers années, le train connait aujourd’hui un renouveau. Pion majeur dans le développement écologique, ce moyen de transport est au coeur des projets pour l’avenir de nombreux territoires. De nombreuses possibilités sont donc mises en place pour nous permettre de voyager à travers l’Europe et celles-ci seront multipliées dans les années à venir.

Est ce que vous voyagez déjà régulièrement en train ou est ce que cet article peut vous faire changer d’avis pour limiter votre impact environnemental ?


Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Champs obligatoires*