Écotourisme en Bretagne : une région engagée riche en découvertes

Maison construite et coincée entre deux rochers devant la mer

Entre son littoral qui s’étend sur des milliers de kilomètres, ses côtes déchiquetées et ses charmantes petites îles dispersées sur l’eau, la Bretagne ne manque pas d’excursions à offrir au voyageur en quête de découvertes ! Qui dit superbe patrimoine naturel dit aussi programmes de préservation. La région Bretagne est ainsi engagée dans des campagnes de sauvegarde de son patrimoine et soutient le développement du tourisme durable. Du Finistère au Morbihan, en passant par les Côtes-d’Armor et l’Ille-et-Villaine, découvrez dans cet article comment pratiquer l’écotourisme en Bretagne et repartez avec plusieurs idées d’escapades pour découvrir ces lieux exceptionnels ! En bonus, nous vous partageons les Ethik’Hotels que vous pouvez retrouver sur votre itinéraire : éco-gîte, camping écologique ou petit hôtel en bord de mer. Vous en trouverez forcément un à votre goût pour vos nuits bretonnes teintées d’air iodé.

  1. La nature préservée, symbole de l’écotourisme en Bretagne
  2. La mobilité douce à l’honneur en Bretagne
  3. Des hébergements écologiques à foison

La nature préservée, symbole de l’écotourisme en Bretagne

La région accueille 2 parcs naturels régionaux, dont la vocation est de protéger ses espaces les plus fragiles.

  • Le Parc naturel régional du Golfe du Morbihan : localisée sur la côte sud bretonne, la zone est protégée pour préserver la qualité de l’eau, un élément essentiel aux espèces animales locales et aux activités humaines. Entre terre, océan, eau douce et eau salée, ce golfe offre notamment une variété de paysages très appréciable.
  • Le Parc naturel régional d’Armorique : situé dans le Finistère, ce parc est mythique et exceptionnel. Pics granitiques, forêts profondes et côte déchiquetée en font un lieu unique dont la faune et la flore méritent d’être sauvegardées. Les îles au large de la côte (Sein, Molène et Ouessant) sont même classées Réserve de Biosphère par l’Unesco.

D’autres sites non labellisés parcs naturels bénéficient également de programmes de sauvegarde. Le Conservatoire du littoral participe ainsi à la préservation de plus d’une centaine de sites en Bretagne, comme la côte de Granit Rose sur le littoral nord.

La mobilité douce à l’honneur en Bretagne

Les alternatives ne manquent pas pour organiser un séjour sans voiture en Bretagne et choisir une mobilité plus douce et plus respectueuse de l’environnement. Voici quelques idées pour vous inspirer et devenir à votre tour un adepte de l’écotourisme en Bretagne.

À pied

Quand vous entendez Bretagne à pied, vous pensez très certainement au sentier des douaniers, le fameux GR34. Longeant le littoral sur 2000 km, il vous permet de découvrir toutes les côtes mythiques de la Bretagne notamment la mer d’Iroise avec la presqu’île de Crozon, la côte des Mégalithes dans le Morbihan et la côte d’Émeraude.

Voici 3 beaux tronçons de ce GR pour inspirer vos prochaines vacances à pied :

  • la baie du Mont Saint Michel (145 km) ;
  • la presqu’île de Crozon (120 km) ;
  • le Golfe du Morbihan et ses îles (180 km).
écotourisme en bretagne - Photo prise au coucher du soleil sur le sentier du GR34 avec au bord de la falaise une maison de pierre

En vélo

Avec de nombreuses véloroutes qui parcourent la région en long, en large et en travers, voyager à vélo en Bretagne est à votre portée si vous le souhaitez.

2 Eurovélo déjà bien développées vous permettront de découvrir 2 facettes complètement différentes de cette région :

  • la Vélodyssée de Roscoff à Redon. Longeant le canal de Nantes à Brest en grande partie, vous pourrez explorer la Bretagne des terres dans un cadre agréablement ombragé. Ne manquez pas de visiter les jolies villes de l’itinéraire : Morlaix, Josselin et Redon notamment.
  • La Vélomaritime de Roscoff au Mont Saint Michel. Sur cet itinéraire, vous longez le littoral nord et allez de surprises en belles découvertes : côte de Granit Rose, baie du Mont Saint Michel, côte d’Émeraude.

Une véloroute qui continue à longer la côte de Roscoff jusqu’à Saint-Nazaire sur le modèle du GR34 est en cours de réalisation. Certains tronçons sont déjà aménagés et vous permettent donc de découvrir certaines richesses bretonnes en petite reine. C’est notamment le cas de la pointe finistérienne autour de Brest, du golfe du Morbihan ou de la côte sud du Finistère de la pointe du Raz à la Laïta.

En voilier

La Bretagne peut aussi se découvrir directement depuis l’océan Atlantique. C’est une solution de choix si vous voulez partir à la découverte de ses nombreuses îles comme Ouessant, Belle-Île ou Groix. De nombreux skippers proposent de vous faire découvrir la côte à la force du vent, que vous soyez un marin chevronné ou pas. Vous trouverez notamment des séjours à réserver sur le site de Kazaden.

Que vous réservent les îles bretonnes ? Découvrez-le à travers le récit d’un week-end sur l’île de Groix.

Découvrez notre dossier sur la mobilité douce et partez à votre tour pour des vacances low carbone.

écotourisme en bretagne - Un voilier voiles rangées devant la côte rocheuse en Bretagne

Des hébergements écologiques à foison

Enfin, avec une offre variée d’Ethik’Hotels en Bretagne, vous avez plusieurs possibilités pour découvrir cette belle région en choisissant des logements respectueux de sa richesse naturelle. Voici une petite sélection classée par région et agrémentée de quelques idées d’escapades à prévoir autour.

La côte d’Émeraude

L’Ethik’Hotels

Pour découvrir et partir explorer la côte d’Émeraude, le domaine de la Ville Heleuc vous accueille dans 2 éco-gîtes pour 4 personnes parfaits pour un séjour en famille ou entre amis.

À découvrir aux alentours

  • Les maisons à colombages de Dinan ;
  • La ville fortifiée de Saint-Malo ;
  • Le superbes sites naturels du cap Erquy et du cap Fréhel ;
  • Cancale et la baie du Mont Saint Michel un peu plus loin.

La côte sud du Finistère

Les Ethik’Hotels

Le Manoir Dalmore vous promet un séjour très confortable dans une de ces 10 chambres avec vue sur mer.

Vous pouvez également réserver un séjour dans la maison d’hôtes Au 46. Pour régaler vos papilles et vous requinquer de votre journée en bord de mer, dégustez le dîner vegan préparé par votre hôte. 3 grandes chambres sont à votre disposition dans cet Ethik’Hotel à proximité de Concarneau.

Intérieur de la chambre à marée basse prise du milieu de l'escalier pour voir le rez de chaussé et la mezzanine

Enfin, avec des espaces extérieurs bien développés, Naéco Audierne est plus un éco-village qu’un hôtel. Il est en tout cas un excellent point de chute pour explorer la côte ouest du Finistère.

Découvrez notre guide pour des vacances écologiques à la mer, pour adopter toutes les bonnes pratiques lors de votre séjour le long du littoral breton.

À découvrir aux alentours

  • Le château de Pont-L’Abbé ;
  • La pointe du Raz ;
  • Les roches granitiques de Goudoul ;
  • Le joli port de Sainte-Marine ;
  • La plage de la Torche, un spot mythique de surf ;
  • La presqu’île de Crozon avec la pointe de Dinan et la pointe de Pen Hir à ne pas manquer un peu plus au nord.

La presqu’île du Quiberon et le Golfe du Morbihan

Les Ethik’Hotels

Découvrez CoRide sur la presqu’île du Quiberon. Cet hébergement écologique est à la fois un surf camp et une auberge familiale. Nuit en dortoir, tente ou en chambre double : vous pouvez choisir votre niveau de confort en fonction de vos envies, votre budget et de la météo !

Dans le Parc Naturel Régional du Golfe du Morbihan, vous trouverez aussi 2 éco-gîtes : le gîte des Algues, à proximité immédiate du GR34 et pouvant accueillir 4 personnes, ainsi que le gîte des Bulles, un appartement situé à Vannes.

Le manoir des éperviers

Un peu plus loin, mais toujours dans le Morbihan, faites une escale au manoir des Éperviers, un petit hôtel responsable familial. C’est une halte idéale pour un séjour bien-être avec spa et piscine à votre disposition. Vous serez idéalement placé pour découvrir Lorient et ses environs.

À découvrir aux alentours

  • La baie de Quiberon pour les sports nautiques ;
  • Les menhirs de Carnac ;
  • La richesse naturelle du golfe du Morbihan ;
  • Le port pittoresque de Saint Goustan ;
  • Saint Cado et la ria d’Étel ;
  • l’île de Groix ;
  • La rade de Lorient.

Vous avez maintenant plein d’idées pour partir faire de l’écotourisme en Bretagne. Vous pouvez même vous organiser un véritable périple dans cette région exceptionnelle ! Connaissiez-vous ces alternatives écotouristiques bretonnes ? Racontez-nous en commentaire !

Article rédigé par Anaïs Maroteaux, rédactrice web SEO

Droit images :
Image par Paul Henri Degrande de Pixabay


Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Champs obligatoires*